Blog | Foro


Un banc, un arbre, une rue

Un banc, un arbre, une rue – Séverine

On a tous un banc, un arbre, une rue
Où l’on a bercé nos rêves
On a tous un banc, un arbre, une rue
Une enfance trop brève
Un jour ou l’autre il faut partir pour se construire un avenir
Un avenir
Et c’est l’inoubliable instant où l’on rend ses habits d’enfant
D’enfant
Chacun s’en va rempli d’espoir sur le chemin qu’il s’est choisi
Qu’il s’est choisi
Vers la richesse ou vers la gloire, pourtant quelle que soit notre vie
Notre vie
On a tous un banc, un arbre, une rue
Où l’on a bercé nos rêves
On a tous un banc, un arbre, une rue
Une enfance trop brève
Chacun, dans son coin d’horizon, ne défend que ses ambitions
Ses ambitions
Mais si nous ne partageons rien, que nous reste-t-il en commun?
En commun
On a tous un banc, un arbre, une rue
Où l’on a bercé nos rêves
On a tous un banc, un arbre, une rue
Une enfance trop brève
La la la la la… la la la la la la…
La la la la la la la la…

Lo siento. Los comentarios están cerrados.